Tous les produits sont conçus à la main par des artisans locaux, à partir de matériels naturels.

Une production éthique et durable: 

Une grande importance est attachée au processus de fabrication, afin de garantir une qualité optimale et respecter l'environnement.  Les produits sont confectionnées à partir des matières suivantes :

Le Raphia

C'est une fibre végétale qui provient des feuilles de palmier, appelé à raphia. Le raphia est un produit entièrement écologique. En effet, son extraction permet d'entretenir et de régénérer les forêts à Raphia, tout en fournissant un revenu aux populations locales. La fibre est obtenue de la feuille du palmier à raphia grâce à diverses techniques et opérations manuelles. Il peut être utilisé dans son état naturel ou être teinté. 

Le Penjy (ou le jonc) 

C'est un matériau dérivé du roseau abondant en milieu salé à proximité des mangroves de la côte. A Madagascar, l’appellation du jonc varie d'une région à l'autre.Il est très utilisé car peu couteux, il ne nécessite aucun soin particulier, il est abondant et très maniable.

Le Bouzaka 

Il s'agit d'une herbe très dure, utilisée principalement dans la vannerie. Pour les paniers, elle est tressée suivant un procédé appelé Aravola (prononcé "aravoul") ou Sobika.

S'agissant du tissage du raphia, il existe plusieurs procédés :
La rabane

Il s'agit d'un tissage effectué à partir de la fibre de raphia. Elles sont confectionnées une à une sur des métiers à tisser de fabrication artisanale. De dimensions standard, 53/55cm minimum de largeur, et 1,60 / 1,65 cm de longueur minimum. 

Le langara

Il s'agit également d'un tissage réalisé à partir de fibre de raphia. On le trouve en rouleau d'une largeur de 60, 90 ou 120 cm sur 50 mètres de long. Il existe 3 sortes différentes : Bourru, fin, double fin. 

Le procédé de tannage

Les anses et renforts en cuir sont constitués de cuir végétal de zébu. Pourquoi végétal ?

Cette appellation résulte du procédé de tannage. Pour du cuir classique, des produits hautement polluants, tels que des métaux lourds, sont utilisés au moment du tannage.

S'agissant du cuir végétal, les artisans utilisent du bois, notamment des copeaux de mimosas. Les peaux sont trempées dans un grand réservoir rempli d'eau et les écorces sont disposées entre chaque peau durant le trempage, qui peut durer entre 3 à 8 semaines. C'est donc le procédé qui utilise le moins de produits chimiques.